Est-il possible d’obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque marocaine ?

L’achat d’un bien immobilier au Maroc séduit de plus en plus les étrangers ainsi que les marocains résidant à l’étranger (MRE). La question du financement d’une telle transaction immobilière se pose naturellement. En effet, la majorité des futurs propriétaires n’ont pas le capital nécessaire pour acquérir un bien immobilier au Maroc sans passer par un prêt, qu’il s’agisse de l’achat d’une maison, d’un riad ou d’un appartement. Celui-ci peut être accordé par une banque française mais aussi par une banque marocaine sous réserves de remplir certaines conditions.

Les conditions pour obtenir un crédit immobilier au Maroc

L’obtention d’un prêt immobilier au Maroc par une personne qui n’a pas le statut de résident est possible dès lors que les conditions suivantes sont respectées :

  • Ouverture d’un compte convertible en dirhams.
  • Apport en devises d’au moins 30 % de la valeur du bien immobilier : cette condition permet à l’emprunteur de bénéficier de la garantie de retransfert lors de la vente ultérieure de ce bien. Cela signifie qu’il pourra rapatrier les fonds issus de la vente dans son pays de résidence.
  • Présentation d’une garantie couvrant le prêt immobilier : garantie d’une banque étrangère, hypothèque d’un bien immobilier, salaire couvrant au moins le double du montant des mensualités, etc.

L’apport en devises peut être réalisé directement en cession de devises ou par virement depuis le compte convertible en dirhams. Ce paiement doit être enregistré auprès de l’Office marocain des changes pour pouvoir bénéficier par la suite de la garantie de retransfert.
Comme en France ou dans d’autres pays européens, l’accord d’une banque pour financer un bien immobilier n’est pas automatique même si toutes les conditions sont remplies. Des limites d’âge peuvent s’appliquer par exemple. Il ne faut donc pas hésiter à contacter plusieurs organismes bancaires au Maroc pour profiter, d’une part, du taux le plus avantageux, et d’autre part, de services comme la possibilité de reporter une échéance par exemple.
A savoir : certaines banques marocaines ont des accords avec des banques françaises et proposent des offres de crédit sur mesure pour les résidents français.

Le remboursement du prêt immobilier auprès des banques marocaines

Le remboursement d’un crédit au Maroc se fait sur la base de mensualités comme dans les autres pays. Il peut se faire directement en devises ou par prélèvement sur le compte en dirhams convertibles.
Le montant des mensualités est calculé en fonction d’un taux qui peut être fixe ou variable. En 2019, on a pu observer une baisse des taux d’intérêts en matière de prêt immobilier. Cette baisse s’explique par le maintien du taux directeur de la Banque Centrale du Maroc (Bank Al-Maghrib) et par la forte concurrence qui s’opère entre les banques marocaines. Fin 2019, les taux étaient situés dans une fourchette allant de 4,50 à 5,25 %.

FAQ sur le financement d’un bien immobilier au Maroc par une banque marocaine

Puis-je bénéficier de la garantie de retransfert en souscrivant un crédit auprès d’une banque marocaine ?

Vous pouvez rapatrier les fonds issus de la revente de votre bien immobilier au Maroc dès lors qu’au moins 30 % du montant d’achat a été payé en devises (soit directement, soit par l’intermédiaire d’un compte convertible en dirhams.

Dois-je être résident marocain pour obtenir un crédit immobilier au Maroc ?

De plus en plus de banques marocaines acceptent d’accorder des crédits immobiliers aux non-résidents marocains. Comme indiqué plus haut, certaines d’entre elles ont des accords avec des banques étrangères et peuvent ainsi proposer des solutions de financement adaptées au profil des emprunteurs étrangers.

2020-01-10T08:51:34+00:00